Filtrer par

Articles

+
Innovation / Tendances filières

Le lait au pied de la montagne

Une étude de FranceAgriMer et de l’Institut de l’élevage pointe les faiblesses de la filière lait dans le bassin laitier du Massif Central. La montée en gamme via des signes de qualité s’impose afin de préserver le potentiel de production, un enjeu primordial pour l’économie du territoire.

Agriculteurs
Novembre 2018
+
Innovation / Tendances filières

GrassMan en stores, fourrages en stock…

L’application GrassMan développée par l’Institut de l’élevage a vocation à accroître la productivité et la qualité des prairies, moyennant un abonnement de 49 € par an. La version 1 cible l’agronomie en attendant la gestion du pâturage et d’autres fonctionnalités.

Agriculteurs
Novembre 2018
+
Financement / Fiscalité

Les grandes lignes de la réforme de la fiscalité agricole

La réforme de la fiscalité agricole qui figurera dans le projet de loi de Finances 2019, acte le renforcement du dispositif d’épargne de précaution, destiné à contrebalancer les méfaits des aléas. L’exonération de cotisations patronales pour les travailleurs saisonniers est supprimée. Des compensations sont à l’étude. Les points forts du projet.

Agriculteurs
Octobre 2018
+
Innovation / Tendances filières

Des sondes connectées pour veiller au grain

Des sondes thermométriques connectées permettent de contrôler le stockage à distance et d’optimiser la ventilation des grains. Une assurance à bon compte, qui s’applique aussi aux fourrages.

Agriculteurs
Octobre 2018
+
Innovation / Tendances filières

Reine Mathilde, un programme référence pour le lait bio

En Normandie, l’Institut de l’élevage coordonne le programme Reine Mathilde dont l’objectif est de faire croître l’autonomie alimentaire des élevages laitiers bio. Principaux enseignements.

Agriculteurs
Octobre 2018
Voir tous les articles

Brèves

Voir toutes les brèves

Chiffres clés

1 886

C’est l’altitude du Puy-de-Sancy, point culminant du Massif Central et c’est aussi la marque déposée par la filière bovine pour valoriser les viandes d’animaux provenant d’exploitations limitées à 100 bovins par unité de main d’œuvre et comptant au moins 70 % de prairies, le tout sans organisme génétiquement modifié (OGM).

© R. L. – Uni-médias – novembre 2018

Agriculteurs
Novembre 2018

600

C’est le nombre d’unités de méthanisation à la ferme en service en France. Lancé en 2013, le plan « Énergie méthanisation autonomie azote » (EMAA) en prévoit 1 000 d’ici à 2020.

© R. L. – Uni- médias – octobre 2018

Agriculteurs
Octobre 2018
Voir tous les chiffres clés